Connexion  \/ 
x
ou
x
S'inscrire
x
  1. JUSTER Vincent
  2. Expression libre
  3. jeudi 4 juin 2020
  4.  Etre informé des nouvelles contributions par courriel
Libertés publiques et Vivre ensemble en danger!


Nous vivons avec la crise du covid-19 un moment hors du commun, et le cadre légal exceptionnel doit absolument rester encadré pour éviter des dérives !
En effet, l’épisode pandémique nous a donné à vivre comme en liberté conditionnelle, assignés à résidence, où chacune de nos sorties demandait une justification écrite. Seule la bienséance prévaut, pas de case «je vais chez mon amant», ce type de comportement n’est pas acceptable!
Sorties limitées non seulement dans le temps mais aussi dans l’espace, voisins qui s’épient : la crise écologique nous promet de revivre d’autres épisodes de confinement où nous risquons de regretter notre manque de vigilance aujourd’hui.
Le droit de réunion et la liberté de culte réduits à très peu (rassemblements supérieurs à dix personnes non autorisés) ; 1er mai 2020 sans cortège, une grande première!
Déjà, le droit à manifester s’est vu largement amputer par le gouvernement, rappelons-nous la phrase de E. Macron qui disait en février 2019, suite au mouvement des gilets jaunes : « Il faut maintenant dire que lorsqu’on va dans des manifestations violentes on est complice du pire ».
La télésurveillance se généralise et les outils de plus en plus performants nous demandent une vigilance particulière.
La confirmation par le gouvernement, malgré les réserves du Conseil Constitutionnel, du lancement de l’application Stop Covid pour tracer les rencontres des individus nous oblige à nous tenir en veille sur les dangers de ce genre d’initiative périlleuse pour les Libertés Publiques et à l’utilité discutable du point de vue pandémique.
La Justice est court-circuitée par l’état d’urgence : poseurs d’amende à foison, délits verbalisés par les agents réservistes des forces de l’ordre.
Par ailleurs, on observe que les droits de l’Enfant sont complètement bafoués avec la réouverture des établissements scolaires. On veut faire vivre une vie de prisonnier aux millions d’écoliers de France, sans aucun échange physique possible entre camarades, «Lavez-vous les mains et ne bougez plus, ne vous déplacez pas en dehors des parcours prévus, surtout pas de geste brusque!», la réouverture des établissements scolaires pose question et ouvre le champ à un service public réservé aux plus démunis (cf modèle US) quand seuls les enfants des CSP+ suivent les cours à distance: ce serait la fin de la mixité sociale.

Clément, Pascal, Vincent – Bourgoin-Jallieu (Isère)

Sources:
Arte 28 minutes du 05/05/2020, interview de Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International France, https://www.arte.tv/fr/videos/088472-180-A/28-minutes/
Le Monde Diplomatique, mai 2020, article de Raphaël Kempf, Et le gouvernement décida de confiner les libertés, https://www.monde-diplomatique.fr/2020/05/KEMPF/61747
Le Monde Diplomatique, décembre 2005, article de Nuri Albala & Evelyne Sire-Marin, Dépeçage des libertés publiques, https://www.monde-diplomatique.fr/2005/12/ALBALA/13024
Le Monde Diplomatique, Avril 2019, article de Vincent Sizaire, Des sans culottes aux gilets jaunes, histoire d’une surenchère répressive, https://www.monde-diplomatique.fr/2019/04/SIZAIRE/59748
France Inter, 02/05/2020, interview de Julia De Funes, https://www.franceinter.fr/emissions/la-personnalité-de-la-semaine/la-personnalite-de-la-semaine-02-mai-2020
France Culture, 04/05/2020, Interview de Denis Salas, https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/prolongation-de-letat-durgence-sanitaire-et-libertes-un-exercice-d'équilibriste?actId=ebwp0YMB8s0XXev-swTWi6FWgZQt9biALyr5FYI13OreSyeC0BGr9a8FriiZpXol&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=583502#xtor=EPR-2-[LaLettre04052020]
Arte, Tous surveillés – 7 milliards de suspects, https://www.arte.tv/fr/videos/083310-000-A/tous-surveilles-7-milliards-de-suspects/
Notez cette proposition :
Réponse acceptée En attente de modération
0
Avis
Annuler
Pour une société participative en France et en Europe[/b]


Notre conviction est qu’il y aura un «avant» et un «après – covid19», mais un après qui reste
encore à créer.
ll n’y a pas de domaines de nos vies, nos vies individuelles comme nos vies en
collectif, qui échappe à la remise en question.
C’est la façon dont chaque société, la société française et la société européenne entre autres, et en
leur sein chaque groupe social, va aborder cette question (voire va l’éluder), qui déterminera ce que
sera l’après covid19.
L’après sera-t-il pire ou meilleur que l’avant, il est encore trop tôt pour le dire.
En revanche, nous sommes convaincus que, pour éviter un après pire que l’avant, voire un après
comme l’avant, ou encore un après «comme l’avant mais en pire», tout ce qui fait société doit
s’emparer de cette question. Sinon ce sont les forces dominantes financières, politiques et
médiatiques qui dessineront l’après au mieux de leurs intérêts, pour une société encore plus injuste,
encore plus individualiste, encore plus inégalitaire: plus invivable, et plus insupportable pour les
valeurs que Génération.s défend.

. Une société participative dès le plus jeune âge

Pour une éducation qui retrouve les vertus du vivre ensemble: apprentissage de la vie civique, de
l’écologie sous toutes ses formes.
Apprendre aussi dès l’enfance à se prémunir du harcèlement, de l’exclusion, de la violence.
Apprendre dès l’école (et pour la vie) à faire ensemble, à écrire la meilleure partition ensemble plutôt
qu’à obtenir la meilleure note tout.e seul.e .

. Une société de l’utilité sociale:

Pour un monde du travail reconnu pour son utilité sociale, le travail sous toutes ses formes:
à la maison, pour son quartier, pour son environnement naturel, en association, en création (seul ou
à plusieurs), auprès des plus fragiles (à tous les âges de la vie), en production comme en travail à
distance (dans l’économie marchande ou non marchande).
Infirmier, caissier, cariste sont des métiers dont l’utilité sociale évidente aujourd’hui mérite une
revalorisation rapide et conséquente.

Produire avant tout du lien social: des lieux d’échange et de discussion collaborative (ce qui n’exclut pas des conflits, car les intérêts
catégoriels ou de classe font partie de la société), de la découverte culturelle et scientifique en
encourageant le spectacle vivant et la culture pour tous.
Pour une utilité sociale ancrée localement mais ouverte au monde: le premier échange doit être celui qui définit dans le bassin de vie quoi créer, comment se déplacer,
quoi produire, comment échanger ce qui est vital à l’utilité sociale aujourd’hui et à traverser les crises demain.

. Une société de la participation citoyenne:

Pour donner corps au faire ensemble et pour produire du lien social,
Une vie politique basée sur la délibération plutôt que sur la décision technocratique,
Une société numérique qui rapproche les citoyens des lieux de délibération politique,
plutôt qu’une économie numérique qui isole le citoyen et invisibilise les métiers dans les entrepôts,
dans les centres commerciaux et à l’hôpital
Une société qui permet la rencontre autour de projets et des questions de société
Des projets locaux choisis par les habitants et mis en oeuvre par les élus,
Des projets sur le territoire associant experts et citoyens, avec un contrôle depuis la décision jusqu’à
la mise en oeuvre
Des groupes de réflexion pour répondre aux grandes questions de société (sur le modèle de la
convention citoyenne pour le climat).

. Une société au cœur d’une Europe porteuse de nos valeurs:
Dans un monde dominé par le laisser-faire économique et l’autoritarisme politique,
Pour une Europe ambitieuse qui investit dans l’avenir et les grands projets,
Education – Jeunesse
Formation
Développement structurel (Santé, Industrie et Services, Numérique, Transport.....)

Pour une Europe citoyenne qui délibère en protégeant les libertés publiques et l’utilité sociale.
. Gouvernance politique: pour une réforme plus démocratique des institutions européennes
. Lien entre élus, experts et citoyens: pour une société du partage de l’information , et non plus un
monopole des lobbies.

Pour une Europe qui se prépare à affronter les crises de demain
Le projet européen doit être global et partagé par le plus grand nombre en combinant tous les
aspects cités ici, sans quoi nous nous exposons à des crises écologiques, sociales et politiques encore
plus violentes.

Vincent, Clément, Pascal - Bourgoin-Jallieu (Isère)
Origine de la proposition
à titre individuel
Vincent JUSTER
  1. il y a plus d'un mois
  2. Expression libre
  3. # 1
Réponse acceptée En attente de modération
0
Avis
Annuler
SOUTIEN TOTAL AUX EPOUSES DE GENDARMES (militaires) ET DE POLICIERS qui manifestent cet AM.
LA REPULIQUE ET BELLE ET DOIT PERTUDER.
Pascal VAILLANT
Candidat déterminé à être élu Député de la Nation en 2022
à PARIS XIII° et XIV° arrondissements
Favorable à la création d'une Police Municipale armée
Ma 1° priorité : favorise l'accès au logement des ''travailleurs pauvres''
La seconde : restaurer la tranquillité et la sécurité de mes concitoyen(nes) sur l'espace public.
Origine de la proposition
à titre individuel
PARIS XIV°
  1. il y a plus d'un mois
  2. Expression libre
  3. # 2
Réponse acceptée En attente de modération
0
Avis
Annuler
TRIBUNE POLITIQUE NATIONALE LIBRE se voulant humblement d'ouvrir la conversation
POUR UN NOUVEAU FRONT POLULAIRE ET RASSEMBLER LES SOUVERAINISTES de Droite, de Gauche et de nulle part en ré apprenant à se parler avec l'esprit d'écoute de toutes et tous et respect des libertés individiduelles.
CROIRE EN LA FRANCE ET CONSTRUIRE UNE EUROPE DES PEUPLES
Monsieur Léon BLUM restera dans l'histoire de notre Nation au regard des avancées sociales acquises.
Monsieur François MITTERRAND, lui, responsable de la ''mort'' du PS et du PC à compter de 1983.
Cellles et ceux qui ont pour habitude de me lire ne seront nullement surpris(e)s. Serais-je coupable d'un nouveau délit médiatique et politique à continuer à parler vrai ? Je l'assume de toute façon.
Pour enfoncer le clou, je rappelle que suis historiquement CONTRE le capitalisme, d'une part et CONTRE les réactionnaires d'autre part.
Mes propos et me reflexion personnelle déjà bien aboutie sont aussi issues des propositions faites par Monsieur Michel ONFRAY, philosophe et essayiste on ne peut plus contemporain et lucide dont je vous invite à lire sa revue et/ou consulter son blog.
Origine de la proposition
à titre individuel
VAILLANT Pascal
  1. il y a plus d'un mois
  2. Expression libre
  3. # 3


Cette proposition ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
VAILLANT Pascal
Votre contribution ou proposition
Les champs indiqués avec un * sont obligatoires
*
*