Connexion  \/ 
x
ou
x
S'inscrire
x
  1. DIOULDE BA
  2. Expression libre
  3. jeudi 15 octobre 2020
  4.  Etre informé des nouvelles contributions par courriel
Bonjour

En France comme dans tous les pays du monde, les opportunités de réussir sa vie ne manquent pas mais pour les saisir il faut de l'argent, c'est pourquoi les pauvres restent pauvres et que les riches sont de plus en plus riches. Les personnes modestes sont sans patrimoine et ont des revenus faibles parfois inexistants, ce qui limite considérablement leur accès aux prêts bancaires et les empêche d'investir dans un avenir meilleur. Plus que jamais il est donc nécessaire de trouver des solutions innovantes pour réduire les inégalités sociales et donner à chacun la chance de réussir.

Pour résoudre le problème, il faut créer un nouveau système de solidarité nationale en trois étapes :

· Tout d'abord la mise en place d'une taxe universelle de 1 euros payé par tous les citoyens à partir de 18 ans

· Ensuite le bénéfice (plusieurs millions d'euros) sera versé à un fonds qui doit le distribuer à des personnes en situations sociales difficiles

· Enfin chaque bénéficiaire recevra une part de 400000 euros qu’il pourra utiliser uniquement et exclusivement dans des investissements comme le logement, la formation dans les métiers bien rémunérés et la création ou le rachat d’entreprise. Le fonds ne donnera pas d’argent liquide mais servira de banque pour payer les dépenses liées aux projets des bénéficiaires

Sur l'ensemble du territoire français, toutes les personnes modestes en difficulté seront recensées dans une liste d'attente selon les critères suivants :

· La situation familiale c’est-à-dire le fait d'avoir des enfants surtout pour les familles monoparentales.

· Un niveau de vie modeste c’est-à-dire le fait d'avoir des faibles revenus ou pas de revenus surtout pour les chômeurs, les sans domiciles fixes, les agriculteurs, les retraités pauvres, les handicapés, les sous-diplômes ou les travailleurs précaires.

· La vie dans une zone défavorisée c’est-à-dire le fait de vivre dans les banlieues, les zones rurales ou les territoires d’outre-mer.


Par exemple si environ la moitié de la population française c'est à dire 30 millions de citoyens paient la taxe de 1 euros, le bénéfice mensuel de 30 millions d'euros sera répartit entre 75 bénéficiaires qui auront chacun une part de 400000 euros. Ainsi chaque année 900 français modestes bénéficieront de cette taxe pour réaliser leurs projets d'avenir (logement, formation, entrepreneuriat, etc.).

Chaque citoyen français ayant des revenus (salaire, rente, prestation sociale ou autre) devra payer cette taxe mais seuls ceux qui ont le plus besoin en bénéficieront. De plus ce dispositif est suffisamment indolore pour ne pas impacter le pouvoir d’achat des français. Une fois la taxe appliqué sur le territoire de la France, Un salarié au smic verra son salaire mensuel passer de 1539,42 euros à 1538,42 euros et son salaire annuel passer de 18473,04 euros à 18461,04 euros tout en étant éligible pour bénéficier de cette taxe. Pour un coût dérisoire de 1 euro par mois et de 12 euros par an pour chaque personne, le fonds de grande solidarité fournira des capacités financières importantes aux citoyens en difficultés et a leurs familles.Si la mesure est appliqué et que la population française est convaincu de son utilité, alors il sera peut être possible d’augmenter la taxe et de l’élargir aux personnes morales afin de doubler voire de tripler le nombre de bénéficiaires mensuels. Parallèlement le fonds de grande solidarité pourra recevoir les dons de particuliers ou d’entreprises.Je propose une "tontine géante" flexible et applicable à l'échelle de la France et de l’Europe puis du monde entier pour lutter contre l'injustice sociale et briser le cercle vicieux de la pauvreté.

une petiition en ligne a ete lance sur cette initiative :https://www.mesopinions.com/petition/social/enrichir-pauvres-faut/92575. je vous invite a la lire a la signer et a la partager

cordialement
Notez cette proposition :


Cette proposition ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !
DIOULDE BA
Votre contribution ou proposition
Les champs indiqués avec un * sont obligatoires
*
*