Connexion  \/ 
x
ou
x
S'inscrire
x

Tribune sur l'énergie

Tribune publiée dans la "Revue de l'énergie" à l'occasion des élections européennes.


    • Position G.s
    • Ressource
 

Commentaires 1

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
hugo-guillaume le dimanche 19 mai 2019 11:29

Proposer un scénario de transition vers une énergie décarbonée pour 2050 est une excellente idée mais se baser sur l'excellent travail de l'association NegaWatt sur le sujet ne serait-il pas opportun ? Il me semble que nous devons rassembler les experts et les bonnes intentions autour de notre programme et que le scénario NegaWatt est aujourd'hui le plus cohérent sur la décarbonation.

Par ailleurs, sur le sujet, je crois qu'il faut aussi repenser l'ensemble des systèmes d'aides actuelles pour la rénovation énergétique et l'efficacité énergétique (en citant le dispositif des CEE qui ne permet aujourd'hui qu'une relance de l'économie par une efficacité grandissante de nos productions). Il faut aussi réformer en profondeur les organes de décision sur cette question afin d'accélérer le rythme des décisions et offrir un budget bien plus importants à l'ADEME (organe public dépassé par le nombres d'études à porter sur cette question).

Enfin, la transition énergétique comme la transition écologique en général doit être pensée localement et dépasse le simple cadre des fournisseurs d'énergie. Il faut réduire l'usage de la voiture, réduire les besoins en chauffage en encourageant les réseaux de chaleurs et la réutilisation de la chaleur fatale avant de vouloir développer l'électrification, etc... Cela passe par une réflexion sur l'urbanisme de nos villes, le maintien et le développement des petites lignes de train en campagne, le développement de réseau parallèle et d'initiative locale et coopérative de production d'énergie dans les ZNI et zones rurales notamment. Bref, le sujet est immense et global ! Il ne faut surtout pas le résumé à la production d'énergie électrique et renouvelable car pour sortir des énergies fossiles puis du nucléaire (dans l'ordre de priorité), il faut d'abord réduire notre consommation et repenser nos usages.

0
Proposer un scénario de transition vers une énergie décarbonée pour 2050 est une excellente idée mais se baser sur l'excellent travail de l'association NegaWatt sur le sujet ne serait-il pas opportun ? Il me semble que nous devons rassembler les experts et les bonnes intentions autour de notre programme et que le scénario NegaWatt est aujourd'hui le plus cohérent sur la décarbonation. Par ailleurs, sur le sujet, je crois qu'il faut aussi repenser l'ensemble des systèmes d'aides actuelles pour la rénovation énergétique et l'efficacité énergétique (en citant le dispositif des CEE qui ne permet aujourd'hui qu'une relance de l'économie par une efficacité grandissante de nos productions). Il faut aussi réformer en profondeur les organes de décision sur cette question afin d'accélérer le rythme des décisions et offrir un budget bien plus importants à l'ADEME (organe public dépassé par le nombres d'études à porter sur cette question). Enfin, la transition énergétique comme la transition écologique en général doit être pensée localement et dépasse le simple cadre des fournisseurs d'énergie. Il faut réduire l'usage de la voiture, réduire les besoins en chauffage en encourageant les réseaux de chaleurs et la réutilisation de la chaleur fatale avant de vouloir développer l'électrification, etc... Cela passe par une réflexion sur l'urbanisme de nos villes, le maintien et le développement des petites lignes de train en campagne, le développement de réseau parallèle et d'initiative locale et coopérative de production d'énergie dans les ZNI et zones rurales notamment. Bref, le sujet est immense et global ! Il ne faut surtout pas le résumé à la production d'énergie électrique et renouvelable car pour sortir des énergies fossiles puis du nucléaire (dans l'ordre de priorité), il faut d'abord réduire notre consommation et repenser nos usages.